30 avril 2017

Devenir maman, papa, parents : un parcours souvent compliqué


 Devenir Maman




Qui n'a pas rêvé un jour de devenir maman?




"Moi j'en rêvé depuis bien longtemps, j'étais encore enfant et je m'imaginais déjà Maman."

Mais je ne pensais pas que pour devenir maman, il allait falloir apprendre la signification de certains mots pour mieux comprendre ce qui nous attendais.

M'avait-on menti?
N'avions-nous pas la bonne "notice" comme certains ont pu nous le dire?
Ah non, nous y pensions de trop!! Comme d'autres ont pu nous l'affirmer!
Oui, ça devait être ça! 😡

Non, ces mots ne concernaient pas le matériel de puériculture, ni les différents soins à prodiguer à bébé, ...
Ces mots étaient bien plus inconnus de mon langage.
Ces mots, je ne les avais jamais entendu pour certains, pour d'autres, je ne mettais jamais attardé dessus, "ça ne me concernait pas."
Mais ils ont très vite raisonnés dans ma tête telle une mélodie qui se répète.
Je m'y suis très vite intéressée.
Il a fallu chercher et apprendre leur signification, Google était mon meilleur ami.
J'y ais passé des heures, je me suis inscrite sur des groupes Facebook, pour avoir du réconfort et des témoignages auprès d'autres femmes comme moi, comme nous.
Ils m'ont appris beaucoup de choses, et j'ai très vite compris que devenir maman n'allait pas être aussi simple, pourtant c'est comme ça que je le voyais.

"Ben oui, si nous commençons les essais au mois de janvier, je tombe enceinte au mois de mars, bébé sera là pour le mois de décembre, non? "

Non, donner naissance à un enfant ne se programme pas !


Ces mots qu'on a du apprendre tels que: 
Procréation Médicalement Assistée (PMA), Fécondation In Vitro, Insémination artificielle, dons d'ovocytes, Gonal, Spermogramme, hystérosalphingographie, traitement, échographie, piqûre, infertilité, stimulation ovarienne, ponction ovarienne, ...

Quoi? ah bon? Il faut passer par toutes ces choses là pour devenir maman? Pour devenir parents?
Non sérieux, arrête de déconner, il y a erreur là, non? 
On m'a donc réellement menti ?
Euh, non non, je ne déconne pas.  
Apprends tous ces mots et revient me voir!



Et puis se pose la question du pourquoi ? 

 

Pourquoi moi? Pourquoi nous
Qu'a-t-on fait? Méritons-nous tout cela?
Puis les parents s'en mêlent et te disent que c'est de leur faute. Toi t'es malheureuse, mais en faite tes parents aussi! OK
"Non, c'est la faute à personne, c'est la faute à "pas de chance", c'est la vie, c'est notre destin."

Mais très vite tu te ressaisis et tu te dis: pourquoi pas nous?
Oui, on pense toujours que ça n'arrive qu'aux autres, mais tu te rends vite compte que les autres c'est aussi nous! 
La PMA est malheureusement encore tabou, mais n'ayons pas honte d'en parler!
Alors après un petit temps de réflexion et de déprimes, au lieu de se focaliser sur du négatif, tu décides d'avancer, tu prends ton courage à deux mains et tu te dis que ça va aller.

Alors on avance, main dans la main, et on s'accompagne coûte que coûte.
On a appris notre leçon par cœur, plus aucun terme n'a de secret pour nous.
On enchaîne les examens, on enchaîne les rendez-vous et l'attente, on posent des jours de congés pour aller en vacances, à nos rendez-vous.
C'est dur, il y a des moments de faiblesse, on se décourage, on a envie d'abandonner, on doute, mais on se ressaisie, on s'acharne, on se relève toujours et encore plus fort, avec cette envie de réussir et de prouver que oui, nous aussi on cette fameuse "notice" ( même si elle est totalement différente, notre notice fonctionne aussi ! ), on peut réaliser notre rêve le plus cher : devenir parents.

Et si on recule d'un pas aujourd'hui, on avance de deux pas quelques jours plus tard!
Je suis comme ça! Je me ressaisis toujours pour avancer vers du positif, j'ai horreur des gens qui broient du noir sans arrêt.
N'entendre et penser qu'avec du négatif agace, fatigue et n'amènera pas de positif dans sa vie.
Après un coup de mou, on se recentre sur le principal.


De la jalousie ?


On avance, tout en étant heureux des jolies surprises annoncées autour de nous, SANS JAMAIS ETRE JALOUX ! JAMAIS !
J'ai réussi à ne pas l'être, on a réussi ensemble, toutes ces annonces me donnaient une joie en moi et je le prenais comme un espoir ! Je me réjouissais sincèrement pour eux. Avec toujours cette larme de bonheur qui coule sur mes joues...
Et un jour, tu y arriveras! Si, si!
Et si pour toi la notice est encore différente, d'autres solutions viendront à toi.
Encore maintenant, chaque grossesse me remplie de joie !! 😍😍
Oui, je suis celle qui va verser sa petite larme à chaque annonce! Si, si!
Parce-que oui, quoi de plus beau que la naissance d'un enfant ? 
Et puis, les autres n'y peuvent rien de notre situation, personne n'y peut quelque chose!

Nous avons eu cette faculté là, de ne pas jalouser nos copines, nos amis, nos connaissances, notre famille,... mais je sais que certains n'y arrivent pas. Nous ne sommes pas de "nature" jalou, je trouve que ça ne sert à "rien" à part nous rabaisser encore plus dans la douleur. Mais je comprends que certains peuvent l'être dans certaines situations.


Une autre leçon: la Patience.

 

De nature plutôt impatiente, et voulant "tout, tout de suite", je n'ai clairement plus eu le choix.
Il fallait que je prenne soin de moi, soin de mon corps, et ça commençait par là.
Il fallait que je me traite avec compassion pour éviter tout stress en plus du fait de l'impatience.
Oui, parce que n'importe quel RDV chez un gynécologue demande desfois tellement d'attente, puis après il y a tous les examens, les visites chez le biologiste, chez le psy (si besoin), chez l’anesthésiste, les fermetures des centres de PMA (pour l'été par exemple), les traitements plus ou moins long, les pauses entre deux traitements, les échecs,  les nouveaux rendez-vous chez le gynéco en cas d'échecs à répétition...
Depuis ? Je suis beaucoup plus patiente!


Ce parcours de PMA qui a changé notre vie : 



Ce parcours du combattant m'a rendu plus forte, nous a rendu plus fort, mon Mari, moi et nous deux ensembles.
Nous avons changé, c'est certains. Tu ne peux pas rester insensible à ces éléments qui entrent dans ta vie et sur ton chemin.
Avant, j'étais plutôt cette fille discrète, qui ne donnait pas forcément son avis, qui était d'accord sur tout et que rien ne me dérangeait. 
Maintenant, je donne mon avis, je ne me laisse plus faire, et j'aime bien décider de MA vie, sans que quelqu'un d'autre le fasse à ma place! Forcément, ça ne plaît pas à tout le monde.

Et depuis que je suis maman, je m'exprime encore plus.
Je sais ce que je veux et surtout ce que je ne veux pas.
Tout ces moments de la vie changent une femme, un homme, c'est certains. 
Mon mari aussi à changé, on ouvre les yeux, et on décide, ensemble de notre vie et de celle de notre enfant, sans laisser personne la dicter pour nous.


 Et puis, on oublie :



Un fois que bébé est là, dans nos bras, on oublie tout...pendant un petit moment.
Mais tout ce parcours semé d'embûches revient vite au galop.
Il y a ces dates que l'on oublie pas, il y a ces moments où tu te sens moins bien et où tu repenses à tout ça, à toutes ces hormones, ces "merdes" que tu as pu prendre dans l'espoir de fonder ta famille, il y a toutes ces copines que tu as rencontré qui vivent la même difficulté et qui elles, n'y sont pas encore arrivés, et ça, croyait moi, même si j'ai mon bébé dans les bras, je pense fort à elles, et ça me rend triste. Parce que oui, elles aussi ont droit au BONHEUR. Et j'ai rencontré de magnifiques et belles personnes dans ce parcours 💓 ( Elles se reconnaitrons).
Beaucoup trop de personnes vivent ces moments difficiles, et plus qu'on peut le croire!
Sortez de l'ombre, n'ayez pas honte!
Et ça évitera certaines questions désobligeantes, insistantes et blessantes de certains.



Alors certes, nous avons réussi notre combat, nous avons notre bébé, mais si Number 2 ne venait pas dans nos vies, il manquerait tout de même quelque chose pour "combler" notre famille.
J'ai ce désir tellement fort de maternité, j'ai découvert que je suis faite pour ça.
Et depuis, beaucoup de choses se bousculent dans ma tête...



Grosses pensées à vous tous, 

qui vivaient dans l'ombre de la PMA, de la FIV,

 de l'adoption, de l'insémination ....


N'hésitez pas à faire suivre si vous désirez, à me donner votre ressenti, .....


Je n'ai qu'une dernière chose à vous dire, COURAGE.

Rejoignez-nous sur Facebook Ici


A bientôt, Lora

2 commentaires:

  1. C'est très important d'en parler comme tu le fais car nous ne sommes pas du tout préparé ni concerné comme il le faudrait dans notre société hélas beaucoup trop tourné vers le matériel qui en fait n'est pas si important que ça. Heureusement les choses changent petit à petit !

    RépondreSupprimer
  2. Courage à tout ces couples! Comme quoi il ne faut jamais perdre espoir malgré les haut et les bas que ca en dur!
    Je trouve que vous êtes des personnes super courageuses. 😘

    RépondreSupprimer